Réconcilier l'économique et le social

Accueil / Publications /  Newsletter /  Traits d'Union N°103 / 3 Questions à...

3 Questions à...
… Charles Goedraad, consultant SECAFI

L’électrification en réponse à la chute du diesel, quels enjeux ?

Partager cet article sur :

Traits d’Union : Quelles sont les échéances ?

Charles Goedraad : Elles s’articulent autour de 3 points de passage fixés par la commission européenne, à savoir 2020, avec un objectif moyen de 95g/km, calculé sur 95% des immatriculations en 2020, sur la totalité ensuite, puis 2025, avec 81g/km, et 2030, 59g/km, ce qui équivaut à une consommation d’un moteur thermique de 2l/100km. Cette politique volontariste prévoit de fortes amendes en cas de dépassement. La filière essaie de se structurer à marche forcée pour répondre à ces normes.

TdU : Quels sont les impacts pour les équipementiers ?

CG : Il faut distinguer ceux présents sur la chaîne de traction des autres. Les premiers feront face à une révolution de leur portefeuille produit, si tant est qu’ils se soient positionnés à temps. Avec l’enrichissement technologique, les prix vont augmenter, les constructeurs étant prêts à financer les produits leur permettant de diminuer leurs émissions. C’est une opportunité que les sites français doivent saisir. Pour ceux, présents sur la chaîne de traction, mais n’ayant pas de produits de substitution, une décroissance rapide est prévisible. Pour les autres acteurs, la pression sur les prix et les localisations de production dans des pays à bas coûts de main d’œuvre vont s’intensifier. L’activité en France risque de poursuivre sa décroissance.

TdU : Quelle sera l’ampleur du changement pour la filière amont ?

CG : Il sera important, structurant et se traduira par une première phase de complexification des produits, puis par une phase de simplification. Nous estimons qu’en 2030, environ les 2/3 des métiers auront un contenu différent de celui d’aujourd’hui. En termes d’emploi, environ 15% des postes devraient être supprimés et 15% nouvellement créés. Ainsi, de nouvelles compétences seront nécessaires et certaines deviendront obsolètes.

 


Dans ce numéro :  Télécharger le PDF


EDITO

ECLAIRAGE : Dé-diésélisation ou la nécessité de miser sur des femmes et des hommes, des métiers et des compétences hors normes

TROIS QUESTIONS A... Charles Goedraad, Consultant Secafi 

L'ACTU JURIDIQUE AVEC ATLANTES AVOCATS

BON A SAVOIR

VU POUR VOUS

LES RENCONTRES SECAFI