En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Réconcilier l'économique et le social

Accueil / Publications / Newsletter

Traits d'Union

Vous souhaitez recevoir la newsletter directement dans votre boîte mail ? INSCRIPTION 

 

La réforme de la pénibilité

Traits d'Union N°86 - Janvier 2018
Symptomatique des difficultés à faire vivre une réforme au plus près des besoins du terrain, la pénibilité reste un sujet en devenir et il n’est pas certain que l’ordonnance du 22 septembre dernier apaise le débat. Surtout si l’on prend en compte le fait que, parallèlement aux facteurs de risques non maîtrisés malgré les informations certifiées dont on dispose, de nouveaux facteurs de risques apparaissent, avec, par exemple, les nanoparticules pour lesquelles les risques sont encore très largement inconnus.

Nouvelles modalités de rupture du contrat de travail

Traits d'Union N°85 - Décembre 2017
Autre grand volet des ordonnances, les nouvelles modalités de rupture du contrat de travail créent une inquiétude d’autant plus importante que ce vaste pan de réformes ne s’est pas encore accompagné d’une véritable action d’envergure pour sécuriser concrètement les parcours professionnels des salariés. Les négociations en cours sur la formation professionnelle, l’assurance-chômage ainsi que sur l’apprentissage en seront peut-être l’occasion, nous le saurons maintenant assez vite.

L'accord de dialogue social

Traits d'Union N°84 - Novembre 2017
Beaucoup considèrent qu’un bon dialogue social, quel que soit son pays de rattachement, est celui qui permet aux parties en présence de pouvoir disposer de moyens équivalents pour se former, se forger une opinion et construire des alternatives crédibles aux projets présentés. Les lois Auroux, dont nous avons fêté récemment les 30 ans dans un climat de consensus large quant aux bienfaits de leurs résultats, étaient allées dans ce sens en affirmant que « les travailleurs doivent devenir les acteurs du changement dans l’entreprise ».

Les Ordonnances Macron

Traits d'Union N°83 - Octobre 2017
Plus qu’à une réforme du travail, c’est à un choix de société que le Gouvernement est confronté aujourd’hui. Évoquer une « fléxisécurité à la française », s’inspirant du modèle scandinave, laissait entrevoir une volonté de trouver un équilibre entre la souplesse réclamée par les entreprises, synonyme de contraintes supplémentaires pour les salariés, et la sécurisation attendue par les salariés, pour compenser l’agilité et la mobilité qu’on attend d’eux.

La qualité de vie au travail

Traits d'Union N°82 - Septembre 2017
Alors que l’on attend la publication officielle des ordonnances du gouvernement, il nous a semblé pertinent de mettre le focus sur la qualité de vie au travail et sur ses mises en œuvre effectives dans les entreprises françaises. Comme pour toute notion à la mode, il est souvent difficile de dépasser les (bonnes) intentions pour analyser avec objectivité les actes. Et pourtant, il suffit parfois de simples actes, ceux qui relèvent finalement du bon sens le plus élémentaire, pour créer une nouvelle dynamique sociale, plus en phase avec les besoins et les attentes des salariés… et propices, in fine, à « concilier les modalités de l’amélioration des conditions de travail et de vie pour les salariés et la performance collective de l’entreprise ».

Le nouveau suivi médical du salarié

Traits d'Union N°81 - Été 2017
La loi Travail du 8 août dernier a modifié le suivi médical des salariés, avec des incidences entrées en vigueur au 1er janvier 2017. Parce qu'elles sont loin d’être anodines, Traits d’Union dresse un état des lieux des grandes questions en suspens dans son numéro d’été, parmi lesquelles, entre autres, l’inquiétude exprimée par les représentants du personnel d’une médecine du travail à deux vitesses puisque, sauf demande expresse, seuls les salariés occupant un poste à risques seront suivis régulièrement, selon un calendrier rapproché, ce qui ne sera plus le cas des salariés moins exposés et, dès lors, la disparition de la notion d’aptitude pour une bonne partie de la population salariée.

La consultation sur la politique sociale

Traits d'Union N°80 - Juin 2017
La loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi, dite loi Rebsamen, a institué trois consultations annuelles périodiques et récurrentes du comité d’entreprise autour de trois temps forts : les orientations stratégiques de l’entreprise ; la situation économique et financière de l’entreprise ; la politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi. C’est à cette dernière que Traits d’Union consacre son numéro 80 ce mois-ci. Cette consultation, peu mise en avant par les commentateurs de la loi Rebsamen, est pourtant essentielle car elle regroupe de nombreux sujets qui touchent de très près les salariés, au premier rang desquels ceux inscrits dans son intitulé mais également les congés et l’aménagement du temps de travail et la durée du travail, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ou les modalités d’exercice du droit d’expression des salariés.

Déménagement d'entreprise :quelles conséquences pour les salariés ?

Traits d'Union N°79 - Mai 2017
Le déménagement et l’aménagement de locaux sont de moins en moins des sujets anodins. Car, comme le rappelle Ludovic Ponge, ergonome européen, consultant chez Secafi, « il s’agit d’un vrai sujet d’actualité pour les IRP car, au-delà de la problématique des locaux, se posent de réelles questions autour de la prise en compte du travail, dès lors que se développent de nouvelles organisations ou de nouveaux us & coutumes liés au déménagement ou à l’aménagement des locaux. »

Présidentielle 2017 : différents modèles de dialogue social

Traits d'Union N°78 - Avril 2017
Propositions des candidats à l’élection présidentielle : différents modèles de dialogue social.
C’est dans ce contexte que s’est ouverte la campagne présidentielle. Sur le dialogue social, trois principaux thèmes différencient les cinq principaux candidats : l’articulation de la négociation collective, les acteurs de la négociation, et les IRP.

Les IRP doivent se réapproprier les enjeux des ruptures conventionnelles

Présentée lors de sa mise en place comme un mode de rupture du contrat de travail original, souple et avantageux, pour les employeurs et pour les salariés, la rupture conventionnelle fait aujourd’hui plus que débat parce qu’elle connaît une montée en puissance exponentielle, atteignant les quelque 400 000 salariés concernés en 2016.

Pages  :  1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11