Réconcilier l'économique et le social

 

Comment mieux préparer les salariés à rebondir tout au long de leur carrière ? C’est tout l’objet du projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" actuellement en cours d’examen au Parlement et autour duquel nous avions organisé un Colloque le 14 mai dernier donnant la parole aux principaux négociateurs de la réforme de la formation professionnelle. Cette réforme était d’autant plus attendue que beaucoup ont voulu y voir le pendant « sécurisation des parcours professionnels » au regard du message plus « flexibilité des entreprises » portée par les ordonnances.

Préparer l’avenir, que ce soit celui de l’entreprise ou celui des salariés qui accompagnent son développement, va bien au-delà des seules dimensions stratégiques et financières. Cela nécessite de construire, lors notamment des informations-consultations annuelles, des rendez-vous réguliers avec les représentants du personnel pour aboutir à un plan de formation concerté et adapté au terrain, quitte à recentrer ses objectifs en fonction des analyses qui auront été faites des besoins en compétences et en métiers.

Les enjeux de formation sont à l’articulation de l’ensemble des politiques de l’emploi et de développement économique, de politique sociale et de qualité de vie au travail ainsi que des besoins des territoires, des entreprises et des individus.

Bonne lecture !

 


Dans ce numéro :  Téléchargez le PDF


EDITO

ECLAIRAGE : Faire de la formation professionnelle un réel sujet de dialogue social

3 QUESTIONS A... 

L'INTERVIEW DE PIERRE FERRACCI, Président du Groupe ALPHA

BON A SAVOIR

VU POUR VOUS

LES RENCONTRES SECAFI