Réconcilier l'économique et le social

Accueil / Publications /  Newsletter /  Traits d'Union N°92 / 3 Questions à...

Trois questions à…

Sébastien Boterdael, Responsable du Pôle Politiques de Formation, Sémaphores (Groupe Alpha)

Quel accès à la formation professionnelle pour les salariés demain ?

Traits d’Union : Concrètement, qu’implique « l’individualisation » de la formation professionnelle pour les salariés ?

Sébastien Boterdael : Le Compte personnel de formation (CPF) deviendrait le dispositif unique d’accès à la formation à l’initiative des salariés. Les autres dispositifs individuels plus traditionnels, notamment le Congé individuel de formation (CIF), seraient supprimés à son profit. Des évolutions visent en outre à favoriser sa mise en œuvre : décompte en euros (et non plus en heures), élargissement des formations éligibles…

TdU : Cela signifie-t-il que l’employeur est libéré de toute obligation en la matière ?

SB : Absolument pas. Contrairement à certaines « légendes » fréquemment relayées dans les entreprises depuis la création du CPF en 2014, la formation des salariés demeure de la responsabilité des employeurs dès lors que les compétences recherchées sont nécessaires à l’exécution de leur contrat de travail (obligation d’adaptation au poste) ou au maintien de leur employabilité (obligation de veiller à la capacité d’occuper un emploi). Si le CPF doit inciter au « co-investissement » salarié/employeur dès lors que la formation poursuit un objectif commun, il n’a jamais remis en cause ces obligations.

TdU : Les salariés pourront-ils toujours accéder à des formations longues ?

SB : Le texte prévoit la création d’un « CPF de transition » afin, dans des conditions particulières, de financer des formations longues, pour lesquelles le salarié bénéficiera d’un congé rémunéré qui s’imposera à son employeur. Une commission régionale paritaire devra préalablement valider le projet.

 


Dans ce numéro :  Téléchargez le PDF

EDITO

ECLAIRAGE : Faire de la formation professionnelle un réel sujet de dialogue social

3 QUESTIONS A... 

L'INTERVIEW DE PIERRE FERRACCI, Président du Groupe ALPHA

BON A SAVOIR

VU POUR VOUS

LES RENCONTRES SECAFI