Réconcilier l'économique et le social

Edito


 

En début d’année, nous pointions la nécessité que 2019, dernière année de mise en place du CSE, soit l’occasion de favoriser un plus grand équilibre des moyens en présence dans les entreprises en vue de permettre des négociations porteuses d’avenir pour les salariés.

Et cela s’est encore plus ressenti en matière de santé au travail, sujet considéré comme moins bien traité dans le cadre de la nouvelle instance représentative du personnel, avec la disparition du CHSCT et la mise en place, ou non, d’une Commission santé, sécurité et conditions de travail.

Or, comme nous l’avons souvent défendu dans Traits d’Union, l’amélioration des conditions de travail et la priorité donnée aux enjeux de santé au travail constituent un levier de premier ordre pour assurer une performance sociale et économique, d’autant plus nécessaire dans des périodes de transformations importantes des organisations du travail et d’appropriation de nouvelles technologies.

D’où le focus particulier ce mois-ci sur la formation aux enjeux de santé, sécurité et conditions de travail… pour tous les membres du comité social et économique, sans exception.

Bonne lecture !

 


Dans ce numéro :  Télécharger le PDF


EDITO

ECLAIRAGE : La santé au travail a toute sa place au sein des CSE : Formez-vous !

TROIS QUESTIONS A... Luc Bérard de Malavas, Consultant et Juriste Secafi 

L'ACTU JURIDIQUE AVEC ATLANTES AVOCATS

BON A SAVOIR

VU POUR VOUS

LES RENCONTRES SECAFI