Réconcilier l'économique et le social

Accueil / Publications /  Votre actualité / Actualités Transports

Actualités Transports

Le train peut-il remplacer l'avion ?

Remplacer l’avion par le train sur les trajets inférieurs à 2h30 constitue un sujet complexe. Cela ne génèrera un progrès écologique et social que si cela est porté par une politique publique multimodale structurée

Air France et le ministère des Finances ont fortement communiqué sur les engagements assignés à la compagnie aérienne pour réduire ses émissions de carbone, dans le cadre du soutien apporté par l’Etat et par un consortium de banques, via des prêts pour 7 milliards d’Euros. Cela inclut notamment l’objectif de réduire de 50% les émissions des vols domestiques, annoncé par le directeur général d’Air France-KLM, Benjamin Smith, ainsi que la demande des pouvoirs publics que les trajets aériens pouvant être réalisés par le TGV en moins de 2h30 fassent l’objet d’un arrêt ou d’une forte baisse de l’offre et d’un report vers le train.

Cela vient d'être confirmé par le ministre de l'Economie et des Finances. «Le calendrier n'est pas encore fixé mais le principe est établi», a-t-il précisé lundi 25 mai.

Plusieurs paramètres essentiels ne sont pas bien pris en compte dans le débat actuel. Le risque est très important que le repli d’Air France sur le marché domestique français ne profite ni à la SNCF ni au développement durable, mais aux compagnies aériennes concurrentes.

Lire la suite de notre analyse  EN CLIQUANT SUR CE LIEN.

 


On ne modernisera pas la SNCF contre ses salariés

Le mouvement de grève à la SNCF s’annonce long et lourd. Le « statut », totem politique, apparaît comme la principale raison de la mobilisation des Organisations Syndicales. Mais mettre en avant cette question masque des questions plus complexes.

Les enjeux de la réforme sont beaucoup plus vastes que la transformation d’une « entreprise ». Qu’en est-il en effet :

  • De son évolution réelle ? De la stratégie industrielle et politique de l’Etat « actionnaire » ?
  • De son écart supposé de « compétitivité » ?
  • Du « pari » de l’ouverture à la concurrence ?
  • De l’insoutenabilité de la dette ferroviaire ?

SECAFI, dans le cadre de diverses interventions au service des représentants du personnel de la SNCF, observe l’évolution de ce Groupe depuis de nombreuses années. A ce titre, nous versons au débat notre vision de l’entreprise pour contribuer à la compréhension des enjeux : la SNCF évolue, se transforme, s’adapte ; parfois d’ailleurs au détriment du sens et des conditions de travail de ses agents et salariés.

La SNCF et le ferroviaire en France ont besoin d’une vraie stratégie de développement, assise sur des bases financières, industrielles et sociales solides.

A ce titre, SECAFI publie aujourd’hui son analyse de la situation et des principaux enjeux qui en découlent.

 

 Téléchargez l'analyse de SECAFI

 

Pour aller plus loin

Info SECAFI Covid-19 : Et Maintenant ?

En savoir plus